Français - Qui sommes nous? - Les membres du CaLP - Conseil norvégien pour les réfugiés

Conseil norvégien pour les réfugiés

Le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) travaille spécifiquement avec les réfugiés, les populations déplacées contre leur gré et les communautés gravement touchées par le déplacement. Le NRC s'efforce de soutenir les personnes les plus vulnérables parmi les populations déplacées contre leur gré et de répondre à leurs besoins élémentaires. Il accompagne ces populations tout au long de la période de déplacement jusqu'à ce que des solutions durables soient trouvées. Il agit donc pour sauver des vies en répondant aux besoins élémentaires, mais également pour accroître l'accès aux services sociaux critiques et pour renforcer l'indépendance et la résilience des ménages afin de leur permettre d'assumer leurs propres besoins, de développer les ressources et capacités nécessaires pour leur retour/réinstallation et de trouver des solutions durables.

Pour le NRC, la distribution d'argent et de bons est une modalité de programme particulière qui offre un grand potentiel pour accroître la spécificité et l'impact des interventions en réponse à un éventail de besoins et d'opportunités (depuis la sauvegarde de vies humaines jusqu'au renforcement des capacités pour le rapatriement/la réinstallation). Les populations déplacées sont exposées à un grand nombre de difficultés, car elles ont souvent abandonné leur foyer, leurs biens et leurs institutions. Il est essentiel, pour comprendre les besoins des populations déplacées contre leur gré et des communautés qui les accueillent, de comprendre quelle est leur sécurité alimentaire. Cependant, le NRC fournit également des abris, un programme d'eau, d'assainissement et d'hygiène, l'accès à l'éducation et une assistance juridique : il s'intéresse à l'utilisation des programmes de distribution d'argent et de bons comme modalité dans tous ces domaines de la programmation et dans toutes les situations vécues par les réfugiés/personnes déplacées.

Le NRC a aujourd'hui adopté une approche monétaire dans le cadre d'une stratégie visant à éliminer graduellement l'aide alimentaire en Ouganda, et il comparera et contrastera les résultats obtenus par la distribution de bons et par l'aide alimentaire en RDC. Les bons sont également utilisés pour protéger la population contre les chocs saisonniers (hivers rudes) en Afghanistan et en Irak. De plus, le NRC aidera les ménages vulnérables à renforcer leur sécurité alimentaire tout en encourageant l'industrie de la pêche locale dans les territoires palestiniens occupés. Dans le secteur des abris, des sommes d'argent ont été versées aux membres valides de la communauté comme « rémunération » pour reconstruire des maisons destinées aux personnes extrêmement vulnérables au Burundi ; cette approche a été utilisée dans un programme « argent contre travail » à Dadaab ; et la distribution d'argent est envisagée, parmi quelques options viables, pour la reconstruction d'abris à Gaza suite au blocus israélien sur l'importation de matériaux de construction. Dans le secteur de l'éducation, le programme de pays en Somalie utilise un système de bons avec conditions pour avoir un impact sur les résultats scolaires. De plus, le Norwegian Capacity to International Operations (NORCAP), géré par le NRC, détache des experts monétaires au PAM.

Norweigan Refugee Council logo

 

Bulletin mensuel
Ressources Rechercher dans notre base de données Chercher