Français - Notre travail

Que faisons nous ?

Le CaLP offre de la direction, l'expertise et des preuves pour soutenir la programmation de transferts monétaires dans les situations humanitaires.

Avec une diffusion à plus de 1000 travailleurs humanitaires à travers des formations et des forums en ligne en 2011, et la présence de groupes de coordination dans plusieurs pays, le CaLP travaille à devlopper des outils, organiser des formations, recueillir l'apprentissage et la recherche, et plaidoyer pour une approche cohérente à l'échelle nationale et mondiale.

Au cours des deux dernières années, la CaLP a également joué un rôle important en fournissant un soutien technique et de coordination pour les acteurs humanitaires mettant en œuvre des programmes de transferts monétaires dans des grandes urgences tels que le tremblement de terre en Haïti, les inondations au Pakistan, la violences post-électorales en Côte-d'Ivoire et la crise de la sécheresse en Afrique de l'est.

La CaLP travaille aussi à temps plein dans quatre pays cibles (Niger, Zimbabwe, les Philippines et le Kenya) pour soutenir l'intégration de l'utilisation des transferts monétaires et des bons dans ces pays exposés aux catastrophes.

Qu'est ce que les programmes de transferts monétaires ?

De plus en plus de personnes dans le monde vivent dans une économie monétaire, en s'appuyant sur les marchés pour obtenir tout ou une partie de ce dont ils ont besoin. Dans de nombreuses urgences, les systèmes du marché locaux sont encore capables de fonctionner dans un court délai. 

Dans ces circonstances, les organisations de secours peuvent donc aider les personnes touchées par la catastrophe en leur fournissant de l'argent ou des bons qui leur permettent d'acheter ce dont ils ont besoin directement au marchés local. Dans de bonnes conditions, ce type d'aide a le potentiel pour fournir une assistance opportune et effective pour les populations touchées par la catastrophe, et dans le même temps soutenir l'économie locale.

Divers types de transferts monétaires sont envisageables en cas de catastrophe, de conflit ou de situation de crise.  Les transferts monétaires prennent généralement l'un des trois formes suivants:

  • Transferts en espèces - offrant aux gens de l'argent, avec lequel ils peuvent acheter ce dont ils ont besoin.
  • Bons - donner aux gens des coupons qui peuvent être échangés contre des biens ou des services dans les magasins particuliers.
  • Argent contre travail - payer des gens pour travailler, généralement sur des projets de travaux publics qui aident à répondre aux besoins des populations sinistrées et contribuent au redressement.

Pourquoi les interventions monétaires ?

Les programmes de transferts monétaires ne peuvent fonctionner que lorsque les marchés locaux sont fonctionnels et capable de répondre à un niveau de demande elevé. Lorsque cela est le cas, les interventions monétaires permettent de livrer de l'aide humanitaire dans une manière qui appui les marchés locaux et contribue à stimuler la reprise économique. 

Les programmes de transferts monétaires peuvent également aider à redémarrer le processus de récupération en encourageant l'investissement dans les moyens de subsistance ou des petites entreprises. En donnant aux gens la liberté de choisir ce dont ils ont besoin, les approches a bases monétaires offrent également une plus grande flexibilité - et dignité - que les programmes typiques.

Les transferts en espèces peuvent également être utilisés efficacement dans les pays qui souffrent des crises chroniques pour soutenir les personnes et les communautés vulnérables, et accroître leur préparation et leur résilience pour atténuer l'impact de futures crises.