Français - Section thématique - Transferts monétaires et moyens de subsistance

Transferts monétaires et moyens de subsistance

Les initiatives portant sur les moyens de subsistance habilitent les communautés pour que non seulement elles se relèvent après une crise humanitaire, mais pour qu'elles puissent aussi se préparer aux chocs, y résister et les surmonter avec leurs propres moyens, en renforçant leur capacité de résistance. Même avec les progrès significatifs réalisés par un certain nombre d'acteurs humanitaires, comprendre les stratégies de moyens de subsistance et concevoir des programmes pour y subvenir continue de relever d'une approche relativement nouvelle.

Le soutien aux moyens de subsistance peut aussi être important pour les personnes sinistrées à différents stades de leur vie aux lendemains d'une catastrophe ou d'un conflit. Suite à une catastrophe ou dans des situations de besoins chroniques graves, les programmes de secours visent à répondre aux besoins immédiats, à réduire les souffrances, à sauver des vies et à préserver les moyens de subsistance. À cet égard, les programmes d'appui aux moyens de subsistance peuvent aussi comporter un élément de soutien en vue de protéger les actifs des ménages et des communautés afin de limiter les préjudices subis par les personnes concernées.

Exemples d’objectifs et d’activités clés de programmes pour chaque type de capital

            Source: IFRC guidelines for livelihoods programming, 2011

En période de relèvement, les programmes visent à aller au-delà des secours de base pour aider les individus touchés à reprendre le cours normal de leur vie, et ce de plusieurs manières importantes :

  • en permettant aux individus touchés de reprendre en mains leur vie et de conserver une plus grande dignité ;
  • en donnant les moyens aux populations de récupérer les « actifs productifs » qu'ils ont perdus lors d’une catastrophe ;
  • en réduisant la menace de se livrer à des comportements à risque (vol, prostitution, dégradation de l'environnement) tout en réduisant la vulnérabilité des ménages aux chocs futurs ;
  • en contribuant au rétablissement de l'économie locale d'une zone sinistrée.

Les interventions dont l'objectif premier est de permettre le soutien et le rétablissement des moyens de subsistance ont recours à des transferts monétaires. Par exemple, au lieu de procéder à la distribution directe de machines à coudre, de bateaux de pêche ou de bétail, les ménages reçoivent une assistance monétaire afin de se procurer des intrants de subsistance ou investir en fonction de leurs propres priorités en matière de moyens de subsistance. Lors de foires aux semences, appelées aussi foires de coupons, des coupons sont remis aux bénéficiaires pour qu'ils « achètent » des semences auprès de commerçants locaux qui vendent des semences et des outils à ces foires. Bien que cette activité limite l'éventail des achats à des semences et des outils, elle a pour avantage de présenter aux bénéficiaires un choix plus large qu'avec des distributions de semences en nature.

Des objectifs de protection ou de rétablissement des moyens de subsistance peuvent également être associés à des objectifs visant à répondre à des besoins de base. Alors que leur flexibilité offre un potentiel considérable pour appuyer le rétablissement des moyens de subsistance, les transferts monétaires ne constituent qu'un outil parmi tant d'autres dans l'interaction complexe des ressources et des actifs qui permettent aux gens de parvenir à des moyens de subsistance durables. On ne peut pas s'attendre qu'à eux seuls les transferts monétaires permettent aux individus touchés de (re)construire leurs moyens de subsistance à leur plein potentiel.

Activités récentes

Un partenariat entre la FICR, le Livelihoods Resource Centre, la Croix-Rouge française, le CaLP et Oxfam Intermón, avec le soutien de la subvention de Renforcement des capacités de réaction (ERC) d'ECHO ont oeuvré conjointement pour améliorer l'impact des moyens de subsistance et des interventions monétaires par des actions de sensibilisation, de collecte et de partage des connaissances et de développement des compétences parmi les organisations humanitaires.

Les activités ont inclus :

  • Des activités d'apprentissage : deux activités d'apprentissage se sont tenus sur le thème « Programmation en transferts monétaires (PTM) dans les programmes des moyens de subsistance : comment la PTM peut-elle contribuer à renforcer la résilience ? ». La première activité a eu lieu à Dakar, au Sénégal, les 21-22 octobre et la deuxième à Guatemala au Guatemala les 17-18 Novembre.
  • Des notes d'orientation sur les transferts monétaires et les moyens de subsistance : deux notes d'orientation faisant le bilan actuel des connaissances, des bonnes pratiques et des possibilités futures dans ces régions en ce qui concerne le recours à la programmation en transferts monétaires en vue du soutien au développement et à la protection de moyens de subsistance durables ont été produits, s'appuyant sur les résultats des activités d'apprentissage et seront disponibles en décembre 2015.

Notes d'orientation: les transferts monétaires dans les programmes de moyens d'existence - Afrique de l'Ouest

 

 

 

Notes d'orientation: les transferts monétaires dans les programmes de moyens d'existence - Amérique Latine (en espagnole)

 

 

  • Un module d’apprentissage en ligne sur les transferts monétaires en milieu urbain pour les moyens de subsistance : un module de formation en ligne (60 minutes) est maintenant disponible ici.

Qu'entend-on par moyens de subsistance ?

Les moyens de subsistance comprennent les capacités, le capital et les activités nécessaires pour générer des revenus et gagner sa vie.

On parle de moyens de subsistance durables dès lors qu'ils permettent de faire face aux chocs et aux pressions économiques et de les surmonter, de maintenir ou de renforcer les capacités et le capital et de fournir des possibilités de moyens de subsistance durables pour la prochaine génération, et dès lors qu'ils contribuent par des avantages nets à d'autres moyens de subsistance à l'échelle locale et mondiale, à court et à long termes.

Source : Lignes directrices de la FICR pour les programmes relatifs aux moyens de subsistance, 2011, Chambers and Conway, 1991

Ressources

Livelihoods Toolkit

Livelihoods Resource Centre

Plus Ressources on livelihoods

Événements

20.21 Octobre Atelier d'apprentissage au Sénégal

16-17 November Global Learning Event in Guatemala (ESP)

Videos

CaLP Atelier d'apprentissage au Sénégal- 2015